Campagne nationale « Mars Bleu », promotion du dépistage du cancer colorectal

Message Logo prévention santédu docteur Le Trung, médecin coordonnateur PSVO;

La campagne nationale de dépistage du cancer du côlon a franchi un  cap en 2016  par la mise en place du nouveau test immunologique plus simple à réaliser et plus performant.
Ce nouveau test est mieux accepté par la population puisque près de 50 000 Valdoisiens hommes et femmes ont pratiqué le test en 2016 ( 49 199 exactement ) faisant augmenter significativement le taux de participation de la population qui passe de 26% en 2014 à 37% en 2016  dans notre département, soit + 11%. Néanmoins la dynamique doit se poursuivre pour progresser encore et atteindre le taux de 45% qui est le niveau recommandé.

Voici le taux de participation 2016 de votre commune : (Population Insee 2012 / tests réalisés 2016)
Bruyères = 42,61%

Il est rappelé qu’il est utile de se faire dépister à partir de 50 ans  (et jusqu’à 74 ans), sans attendre la survenue de symptômes car le dépistage a deux principaux intérêts :

1- détecter les polypes (tumeurs bénignes de l’intestin), pour les empêcher de se transformer en cancer.

2- détecter les cancers à un stade beaucoup plus précoce  et par conséquent  plus faciles à guérir.

Le test cherche un signe précoce : un saignement microscopique et donc encore invisible à l’œil nu dans les matières fécales.

N’hésitez pas à aborder ce sujet avec votre médecin traitant si vous êtes dans la tranche d’âge et à consulter notre site internet pour plus d’informations : www.psvo95.fr.

Dr Tu LE TRUNG, Médecin Coordonnateur – PSVO * www.psvo95.fr / Facebook : PSVO

* Prévention Santé Val d’Oise, organisme mandaté par le Ministère de la Santé  pour le dépistage des cancers dans le Val d’Oise.