Le vendredi 16 décembre 2016, à 11h00, Monsieur Jean-Yves LATOURNERIE, Préfet du Val d’Oise et Monsieur Alain GARBE, Maire de Bruyères ont signé la convention de coordination de la Police Municipale et des Forces de Sécurité de l’Etat.

Extrait du discours prononcé par M. Alain GARBE, Maire de Bruyères-sur-Oise

« Chacun le sait, la police municipale est avant tout une police de proximité. Elle participe avant tout aux missions de sécurité publique, aux côtés de la police ou de la gendarmerie nationales, elle complète leur présence sur le terrain, elle est le lien permanent entre l’administré et l’Etat. Il est donc logique et nécessaire que leurs actions respectives soient coordonnées dans l’intérêt des citoyens, comme dans celui des agents de police ou des gendarmes.

Les événements de juillet 2016 ont peut-être été l’élément déclencheur nous permettant de parapher administrativement la nécessité d’unir, par cette convention, nos forces qui relèvent de deux domaines distincts :

  • Un aspect réglementaire quand celle-ci devient obligatoire,
  • et un versant opérationnel dans lequel les services de police et de gendarmerie cherchent à coordonner de la meilleure manière possible, tous nos moyens respectifs. Ceci est implicitement réalisé depuis quelques mois.

Depuis deux ans, cette demande de convention est formulée par la Mairie de Bruyères-sur-Oise. Il nous paraissait justifié que la police municipale et les forces de sécurité de l’Etat aient vocation, dans le respect de leurs compétences propres, à intervenir sur la totalité du territoire de la commune, étant entendu qu’en aucun cas il ne pourra être confié à la police municipale, des missions de maintien de l’ordre. »

« Je profite de votre présence, M. le Préfet, pour remercier les forces de Gendarmerie et tous les corps de police d’Etat qui nous ont épaulés cet été et sont encore présents régulièrement sur le territoire, qui œuvrent pour le maintien de l’ordre, en ces moments tumultueux que nous vivons en cette fin d’année, Beaumont-sur-Oise et Persan, plus encore que nous.

J’aurais un mot particulier pour nos trois policiers municipaux qui ont tourné fin juillet la nuit avec moi, au milieu des feux, essuyant des jets de pierres, des insultes, des menaces et l’incendie des deux véhicules de police avec le matériel présent à l’intérieur. Merci à eux pour leur courage et leur présence à ma demande. Nouvellement arrivés sur la commune, ils ont eu, comme on le dit, le baptême du feu au sens propre comme au sens figuré. »

« Pour être encore plus efficace, il nous reste à réaliser la mise en place de la vidéo protection nécessaire à la sécurité de tous, avec un relais vidéo à la gendarmerie de Persan, comme les maires de Persan, Champagne-sur-Oise, Bernes-sur-Oise et Bruyères se sont engagés à le faire. »